AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Music [PV Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellen Williams
°o° Rock Girl °o°
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 29
Localisation : Quelque part à Los Angeles
Age du perso : 23 ans
Groupe : BulletProof
Date d'inscription : 19/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
17/100  (17/100)
Relationship:

MessageSujet: Music [PV Libre]   Sam 19 Avr - 19:31

Le soleil venait à peine de se lever mais Ellen était déjà assisse à son bureau pour travailler sur un devoir que son Professeur d’Histoire Française lui avait donner, bien qu’elle avait encore deux semaines pour le faire elle préférait commencer tout de suite afin qu’il soit plus complet et qu’elle puisse le relire avant de le rendre. Dehors il commençait à y avoir de l’agitation, même un samedi elle avait l’impression que tout le monde pouvait se lever à l’aube pour faire ce qu’il avait à faire, mais bon certaines de ses personnes étaient en route pour se rendre à leur travail, chose qui devait être déprimante avec ce soleil. Le duplex de la famille Williams était on peu mieux placé dans la ville, de plus en ce moment ses parents n’étaient pas réellement présent à cause de leur travail mais ça ne lui faisait rien, au moins elle était au calme pour plusieurs semaines. Soupirant, elle regarda rapidement les bouquins qui assaillaient son bureau, bien qu’elle aimait cette matière aujourd’hui elle n’était pas assez concentrée, son côté rêveuse revenant au grand galop. Peut être que prendre un peu l’air ne lui ferait pas de mal, surtout que cette après-midi même elle devrait être avec le groupe pour une répétition générale, moment qu’elle attendais avec impatience. Avec un grand sourire elle se leva de sa chaise avant d’attraper son étui qui contenait son instrument de prédilection avant de sortir de sa chambre dans l’immense couloir blanc du second étage du duplex. Un bruit retint son attention, ça devait sûrement être la femme de ménage qui était en train de faire un peu de rangement. Même si elle ne risquait rien, elle attrapa sa veste qui était sur le dos d’une chaise et sortit lentement de la demeure familiale, comme-ci elle avait peur d’avoir encore à entendre ce que sa mère avait à lui dire. Dehors plusieurs personnes étaient en train de se bousculer pour avancer sur les trottoirs et rejoindre leur véhicule qui se trouvait dans les garages sous les immeubles ou dans des garages privés à quelques mètres de là. La plage où elle voulait se rendre n’était qu’à quelques rues de là, bien qu’elle aurait à marcher pendant quelques minutes elle ne voulait pas prendre sa voiture pour ça, la pollution était déjà assez présente dans le monde et marcher ne faisait de mal à personne. Aujourd’hui elle portait un slim noir avec un tee-shirt qu’elle avait imprimé avec le nom du groupe auquel elle appartenait, avec ça sa veste en cuir noir qu’au grand damne de sa mère elle avait trouver dans une friperie. Les paroles d’une chanson lui trottait dans la tête, elle ne faisait pas partie d’une de ses musiques d’aujourd’hui qui pour la plupart du temps cassait les oreilles, non, c’était tout simplement une chanson de John Lennon, Imagine. Quand on lui demandait qu’elle était sa chanson préférée c’était la première qui lui venait à l’esprit, même si c’était plutôt commun, ses paroles lui parlait.


"Imagine there's no heaven,
It's easy if you try,
No hell below us,
Above us only sky,
Imagine all the people
living for today..."


Ellen c’était mise à chantonner sans réellement s’en rendre compte, de toute façon toutes les personnes qui était autour d’elle ne se souciait pas d’une jeune femme comme elle, même si elle détonnait drôlement par rapport aux vêtements classe des autres. Elle marchait sans vraiment s’en rendre compte, ne jetant un coup d’oeil autour d’elle pour voir si elle n’allait pas bousculer quelqu’un. Une fois la plage en vue, elle accéléra le pas pour arriver plus rapidement près de l’étendu de sable blanc. Elle s’installa sur un banc, prenant son temps pour enlever ses converses noires qui l’a gênerais pour marcher sur les grains blancs qui s’étendait à perte de vue. La plante de ses pieds se posa enfin sur la sable chaud, l’a faisant soupirer de bonheur, elle avait toujours adorée cette sensation, sa nurse Carmen profitait toujours de l’absence de ses parents pour l’amener ici et lui apprendre quelques petits trucs. Elle lui manquait énormément, elle ne savait même pas ce qu’était devenue cette femme qu’elle considérait comme sa mère, qui lui avait donner de l’amour et de l’attention, chose que sa véritable mère n’avait pu su lui donner. Chassant ses mauvais souvenirs de son esprit, elle s’approcha des rochers qu’il y avait pas loin pour s’installer et jouer un peu, cela lui permettrait de se détendre et d’oublier pendant quelques heures son devoir. Elle joua des notes comme ça, une mélodie qui traînait dans sa petite tête depuis quelques temps, une de ses compositions qu’elle n’avait jamais posé sur papier de peur que quelqu’un tombe dessus et critique son travail. Là, elle sentait enfin dans son élément, couper du reste du monde ce qui lui importait était seulement sa musique et sa guitare. Tellement perdu dans ce qu’elle faisait elle ne vit même pas que quelqu’un approchait doucement et allait entendre ce qui sortait tout droit de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Mark
Créateur en tout genre
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : Chez Sarah Carther
Age du perso : 25 ans
Groupe : aucun
Date d'inscription : 18/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
6/100  (6/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Sam 19 Avr - 21:37

Plage, sable fin, roulement de vague. Le décor parfait pour une ballade en solitaire lorsqu'on a besoin de se retrouver un peu, après avoir abandonné tout ce qui faisait notre ancienne vie, notre pays d'origine, nos "amis" ou plutôt ces gens qui trouvaient des avantages à vous côtoyer, tout comme l'inverse était vrai.

Ce sont ces quelques raisons qui ont motivé James à délaisser la demeure de Sarah pour se rendre sous la brise maritime avec comme seul compagnon un ukulele d'âge certain, portant comme des rides de multiples autocollants témoignant des gôuts d'adolescent du jeune homme ( magnifique ce sticker de Blink, un beau vert fluo, de celui qui vous agresse les yeux ). Pieds nus il avance, chantonnant un air au hasard, rock francais, qui lui vaut les regards de biais des habitants du quartier chic où il squatte.

Après quelques minutes, ou quelques heures peut-être, il arrive sur une grève où ne se trouvent que quelques mélancoliques, le visage fermé, plongé dans l'océan. Ce genre de langueur n'est pas du goût de Jamy et il préfère les laisser dans leurs silences plutôt que de leur imposer le rythme vivant de ses cordes et la joie du timbre de sa voix. Il soupire. Lui qui s'attendait à trouver en Los Angeles une ville vivante, un poumon artistique, elle est finalement autant peuplée de personnalités fades que son Europe natale, et si le soleil est de plomb il en va de même pour l'ambiance. Seule la nuit semble respirer plus que d'accoutumé, et encore faut-il connaitre les bons lieux, les bons contacts. Et même s'il ne s'en est pas trop mal tiré James ne connaît pas ces gens. Donc il erre. Et ses instruments avec lui.

Perdu dans ses pensées il ne réalise pas avoir tant avancé sur la plage. Et lorsqu'il lève enfin les yeux c'est pour se rendre compte que le décor alentour ne lui dit rien du tout...


* Mince....encore perdu....*

Il se laisse lourdement tomber, dans un POUF sonore, soulevant un nuage de poussières. Agacé il commence à grattouiller les cordes de son instrument, n'en tirant que de vagues gémissements, qui finalement reflètent plus l'état d'âmes de mélancoliques de la grève que le sien. Du coup il le pose dans le sable se lève et commence à se rouler sur le sol. Après tout ce n'est pas avec Paris plage qu'il a put profiter de la brise iodée, de la blancheur d'une plage, des bikinis minimaliste....

Mais bientôt un son, une mélodie, le stoppe dans ses acrobaties digne d'un gosse de primaire, et il se retourne, chassant distraitement le sable de ses cheveux auburn, et s'approchant discrètement de la jeune, et jolie forcément, demoiselle aux doigts capables de l'envouter, lui qui est pourtant public difficile. Pendant tout un moment il se tait, chose assez rare, se contentant avec l'ombre d'un sourire de profiter de cette douce improvisation, teintée d'une gaieté en filigranes. Puis il s'en va chercher son propre instrument et revient. Attendant une accalmie dans l'envolée musicale de la demoiselle il finit par demander avec un immense sourire, contagieux comme....hum...la peste ?


"Je peut essayer de te rejoindre ?"

Si elle refuse il se contentera de jouer au fan, assis sur le sol, se balançant au gré des notes. Sinon il dévoilera son talent pour l'improvisation mais surtout sa capacité à facilement suivre quelqu'un sans connaitre ce qui va se jouer.

Mais pourrait-elle refuser d'une part le défi qui se présente à elle, et enfin face à la bonne humeur que semble exalter le garçon, simplement vêtu d'une chemise hawaïenne tellement démodée ( un touriste...) et à l'accent français présent dans sa voie malgré un américain quasi parfait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sight-of-at-home.skyblog.com
Ellen Williams
°o° Rock Girl °o°
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 29
Localisation : Quelque part à Los Angeles
Age du perso : 23 ans
Groupe : BulletProof
Date d'inscription : 19/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
17/100  (17/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Sam 19 Avr - 22:20

Les notes s’imbriquent facilement dans son esprit et ses doigts sans aucunes difficultés les font ressortir grâce aux grattements de la guitare. Un sourire léger se peint sur ses lèvres pendant qu’elle se dit que la composition est peut être un domaine dans lequel elle n’est pas si mauvaise, la preuve elle n’a pas envie de jeter son instrument à l’eau. De plus le bruit des vagues s’écrasant sur la plage lui faisait du bien, lui permet de se détendre un peu plus, de ne plus voir tout le mal qui peut se passer autour d’elle, parce que même quand on à une vie plutôt doré, il y a toujours un mauvais côté. Rien qu’en pensant à ses parents le tempo s’accélère comme pour montrer la haine, la colère qu’elle ressent envers ceux qu’elle est obliger d’appeler maman et papa, envers ceux qu’elle aurait du aimer comme chaque enfant aime ses parents. Mais c’était trop dur, déjà elle devait essayer de comprendre pourquoi sa mère ne l’aimait pas et pourquoi son père malgré qu’il lui cédait tout ce qu’elle voulait ne lui prêtais aucune attention, pourquoi à son premier concert avec les Black Velvet, bien que la plupart des parents de ses amis étaient présent les siens n’avaient pas trouver quelques heures de libre pour la voir telle qu’elle était ? Elle ne le serais certainement jamais, mais dans son esprit elle se disais que si elle avait un enfant jamais elle se conduirait comme ses géniteurs, non elle ne voulait pas être un monstre. Pour le moment, Ellen ne préférait pas y penser, bien qu’à vingt-trois ans elle devait penser à son futur comme tout les jeunes, ce qu’il y avait pour le moment dans son esprit était la répétition de son groupe l’après-midi même, elle se retrouverait à nouveau dans son élément, avec son ami, celui qui l’a comprenait telle qu’elle était. Ses doigts râpèrent sur les cordes de sa guitare acoustique quand elle entendit une voix s’adresser à elle, en relevant la tête elle découvrit un jeune homme qu’elle n’avait jamais vu par là, et dont l’accent montrait qu’il n’était pas du coin. Toutefois sa peur fut qu’il avait sûrement entendu ce qu’elle était en train de jouer, elle posa sa guitare sur ses cuisses avant de prendre la parole pour répondre à la question de l’individu qui tenait lui aussi un instrument entre ses mains, un grand sourire sur les lèvres.
" Euh, oui bien sur...Mais tu as entendu ce que j’était en train de jouer ? "
Qu’elle idiote bien sur qu’il l’avait entendu, il était même peut être là depuis longtemps et perdu dans sa musique et la contemplation du paysage, elle ne s’en était pas rendu compte. Bien qu’elle pouvait être de mauvais caractère quand on l’écoutait sans son accord, elle ne pouvait pas en vouloir au jeune homme après tout elle était dans un endroit public, elle aurait du prendre plus de précaution. Se levant en reposant sa guitare dans son étui, elle s’approcha doucement du jeune homme en remettant un peu d’ordre dans sa tenue tout en prenant conscience qu’un peu de couleur n’aurait pas fait de mal, parce que du noir n’était pas vraiment approprié quand il faisait cette chaleur. Ellen enleva sa veste de cuir et la déposa sur les rochers.
" C’est peut être un peu idiot comme question mais je suis un peu surprise, surtout du point de vue que je n’ai pas l’habitude qu’on m’écoute, surtout quand c’est mes compositions....En faite je suis Ellen Williams, et toi tu est.... "
En le regardant attentivement, elle remarqua tout de suite ses yeux bleus presque envoûtant, elle n’en avait jamais vu de tel, même si ceux d’Hayden était aussi beau. C’était une manie chez elle de regarder les yeux des gens, en faite c’était surtout pour essayer de comprendre ce qu’il pouvait ressentir, ce qu’il pensait d’elle au premier regard. Pour le moment ça allait, il n’avait pas l’air de la prendre pour une folle ou une de ses filles dont elle avait horreur et qui passait par troupeau sur les trottoirs ou encore sur cette plage. En baissant les yeux elle remarqua son ukulélé qui était recouvert de sticker en tout genre, celui des Blink lui sauta aux yeux, elle avait coller le même sur son premier journal intime ce qui remontait à un petit bout de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Mark
Créateur en tout genre
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : Chez Sarah Carther
Age du perso : 25 ans
Groupe : aucun
Date d'inscription : 18/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
6/100  (6/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Sam 19 Avr - 23:57

Elle semble rester encore quelques secondes accrochée à la musique, et tandis que le visage de la jeune femme se rembrunit le rythme s'emballe, et les vibrations des cordes semblent mitrailler quelques ennemies invisibles, l'orage parcourt la guitare. Et soudain les nuages se dissipent et elle relève la tête. Son sourire semble un peu gêné et lui a l'impression soudaine d'avoir débarqué dans un univers où il n'aurait pas été invité, d'avoir ouvert une porte close cachant des secrets. Et la question posée sur un ton hésitant achève de l'enfoncer sous le sable. Il bafouille légèrement une réponse maladroite:

" Oui...enfin j'ai pas vraiment fait exprès...puis moi la musique...c'est comme les mouche sur le miel...ou les papillons sur la lumière...enfin se genre de truc..."

Et il se maudit en pensées tandis qu'il étale ses comparaisons stupides:


* Ferme-la ....tu t'enfonces tout seul là...*


Alors il se tait l'air gêné, quelques rougeurs sur ses joues. Il ébouriffe ses cheveux de la main gauche, signe de nervosité chez lui, et de l'autre triture les cordes de son instrument, produisant des notes dignes d'une bande-son de Hitchcock puis elle plonge ses yeux dans les siens et là sa timidité refait surface, comme une déferlante qui nettoierait le sable en emportant avec elle les débris de son assurance. Et il ne peut retenir un pitoyable:

"Dé..désolé...j'espère ne pas avoir brisé ton inspiration."

Et puis lui aussi se laisse aller à la contemplation. Il faut avouer que les iris de la demoiselle sont des plus captivants, verts comme les feuilles d'un printemps particulièrement vivant, avec des touches d'émeraude, comme des pierres précieuses qui joueraient dans son regard. Mais tandis qu'il se laisse aller à des élans d'un lyrisme un peu mièvre, un silence des plus pesant s'installe et il semble que la mélancolie qui règne quelques mètres plus loin vienne asseoir son autorité ici. D'ailleurs la voix chantante de la demoiselle semble lui parvenir à travers une épaisse brume, à la londonienne, celle où on voit à grand peine ses propres mains. Et lorsqu'il tente de parler sa voix se tire dans un rauque étrange. Mais il se rattrape dans une pirouette, un toussotement et un sourire avant de dire avec joie:

"C'est l'air marin, le sel doit se déposer sur mes cordes vocales..."

Puis voyant que son humour douteux laisse place au seul bruit de la brise il répond enfin:

"Et bien ta composition était vraiment pas mal du tout, elle entraîne bien, commence doucement pour finir par une sorte de rafale de vent. Un peu comme un calme avant la tempête. Mais il est agréable de se laisser porter par tes notes, c'est comme de voyager sur un nuage qui passe du beau temps à l'orage."

Réalisant qu'elle vient de se présenter il se frappe le front et tend sa main:

"Quel idiot je fais. Je suis James Mark. Mais la plupart des gens m'apelle Jamy. Donc hésite pas à en faire autant."

Alors il voit que les yeux d'Ellen s'attardent sur les autocollants et avec un rire contagieux il avoue:

"Oui, des restes de ma période Punk Rebelle Pseudo Anarchiste. Je sais même encore en jouer, mais sur le ukulele ça rend pas génial, un peu musique d'un mauvais dessin animé."

Enfin il saisit son instrument s'assied dans le sable face à elle et:

"Bien, je te suis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sight-of-at-home.skyblog.com
Ellen Williams
°o° Rock Girl °o°
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 29
Localisation : Quelque part à Los Angeles
Age du perso : 23 ans
Groupe : BulletProof
Date d'inscription : 19/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
17/100  (17/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Dim 20 Avr - 1:15

" Oui je peux comprendre, mais je sais que tu ne l’a pas fait exprès c’était un risque que j’encourais de jouer en pleine nature, alors que tout le monde peut entendre, c’est complètement idiot puisque je n’aime jouer en public que pendant les concerts que je donne avec mon groupe....C’est comme toi, sauf que la musique fait partie intégrante de ma vie, en faite c’est la seule de chose de stable que j’ai, enfin avec mes études et encore dans quelques mois ce sera terminé....Excuse-moi, quand je suis gênée je suis un vrai moulin à parole, ma mère trouve que ce n’est pas une bonne chose pour une jeune femme de mon rang, enfin ça et mes goûts vestimentaires. "
Toutefois elle trouva la comparaison du jeune homme vraiment intéressante mais pour elle se serait différent du point de vue que la musique était comme une drogue, elle était dépendante et cela jusqu’à la fin de sa vie. Heureusement que même les jours ou elle n’avait pas répétition, elle restait dans sa chambre pendant une heure ou deux et jouait quelques morceaux, que ce soit ceux qu’elle jouait pendant les concerts ou ceux d’artiste connu qu’elle essayait de reproduire. En le voyant gêné elle eu un petit sourire, elle espérait que ce n’était pas de sa faute, elle eu un petit sursaut en entendant quelques notes assez grave s’évanouir de l’instrument qu’il tenait dans ses mains.
" Oh non ne t’inquiète pas, même si j’ai perdu l’inspiration aujourd’hui elle reviendra demain pendant que je suis en train de bosser sur mon devoir d’histoire...C’est toujours quand je m’ennuie que ça viens ou alors quand je me perd dans mes pensées, ce qui veux dire tout le temps, donc il n’y a aucun problème. "
C’était étrange, pas qu’elle contemple un jeune homme mais pour la première fois elle avait l’impression que ce n’était pas simplement un de ses types qui profiterait d’elle, qui la draguait juste pour avoir ce qu’il voulait et c’était plutôt plaisant. Il semblait perdu dans ses pensées, elle n’était donc pas la seule à quitter le fil de la discussion pour partie dans des pensées qui n’était même plus en rapport avec ce qu’il se disait. Même si elle savait qu’il aurait du mal à revenir de ses pensées, elle reprit la parole afin de ne pas se sentir idiote, là au milieu d’une plage face à un jeune homme qui avait l’air perdu dans son monde. Le son de sa voix l’a surprit mais un sourire vint sur ses lèvres quand il lui donna l’a supposer raison.
" Ah, je comprend mieux maintenant. "
Quand il commença à donner son avis sur sa composition, elle senti ses mains devenir moite, jamais personne ne l’avait entendu jouer comme ça, pas même Hayden qu’elle considérait comme son frère, c’était toujours à lui qu’elle parlait quand elle allait mal, quand ses parents étaient toujours aussi indifférent à sa présence.
" Merci, en faite ça m’est venue tout seul cette nuit, la fin ne devait pas être aussi entraînante, je pensais seulement à quelque chose qui m’a mit hors de moi et ça c’est ressenti dans tout mon corps, ce qui veut dire dans mes mains....Ainsi de suite. Mais merci beaucoup de ton compliment, tu est la première personne qui écoute ce qui viens de moi, même mon meilleur ami n’a jamais eu cet honneur. "
[/size]
Son sourire revint sur ses lèvres quand elle le vit ses frapper la main sur son front avant de se présenter à son tour, James, le même prénom que son père.
" Non tu n’est pas idiot, mais je suis enchantée d’avoir fait ta connaissance James...Enfin Jamy, tu peux m’appeler Elle.
Cette période elle aussi l’avait connu, même si elle n’était pas totalement révolu il y en avait encore quelques vestiges dans sa chambre, sur une ancienne veste en jean qu’elle n’avait jamais eu le coeur de jeter, enfin sa lui rappelait son adolescence.
" Je connaît, moi aussi je suis passer par là....Ouais je vois, mais bon on peut toujours essayer un duo, cela me permettra de commencer à échauffer mes doigts pour ma répétition de cette après-midi. "
Elle retourna chercher sa guitare avant de retourner près du jeune homme et de s’installer sur la sable chaud, elle se mit à l’aise avant de retourner son attention vers James.
" Bien on y va à trois....Un, deux, trois... "
Ses doigts se mirent à courir sur les cordes comme-ci elle avait fait ça depuis sa naissance, c’était sa liberté qu’il y avait au bout de ses doigts, elle se sentait simplement elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Mark
Créateur en tout genre
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : Chez Sarah Carther
Age du perso : 25 ans
Groupe : aucun
Date d'inscription : 18/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
6/100  (6/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Dim 20 Avr - 12:48

Et soudain tandis que le silence commençai à confortablement s'installer apparemment de façon durable, entre le roulis des vagues et les cris aigus des mouettes, un déclic se fait et elle se lance, les mots s'enchainent et se suivent naturellement, elle se dévoile semble-t-il assez facilement, et tandis qu'elle parle le soulagement emplie le regard de James qui avait peur de devoir tenir une conversation en tête à tête avec son humour douteux et ses bafouillements. Et en quelques secondes chrono il apprend qu'elle est musicienne passionnée qui respire par son art, qu'elle est gênée et enfin qu'elle est une fille de son rang...Là un sourire éclaire son visage. Enfin de l'étonnant et du détonnant, enfin quelqu'un hors des normes. La couche caviar du coin c'est plutôt lunettes de soleil et décapotables de couleurs vives, mais là une jeune fille se présente à lui comme étant née dans se milieu et pourtant elle respire la simplicité, elle porte une veste en cuir, donne vie à une guitare et parle avec franchise et sans trace de cet insupportable dédain habituel dans le ton de plus aisés. Enfin quelqu'un à qui il a envie d'accorder un peu d'intérêt. Alors il répond avec un entrain non dissimulé:

"Oh tu sais tu as juste eu un manque de chance. J'aime la musique donc forcément j'ai entendu ces notes. Mais j'ai l'impression que dans le coin la plupart des gens passerais à coté d'un joueur de Stradivarius sans même réaliser que quelqu'un fait quelque chose d'extraordinaire. Ils continueraient leurs chemin pour rejoindre leurs bureaux, leurs villas, leurs carrosses...bref. Je suis personnellement content de rencontrer une artiste ici, je commençai à désespérer, même si la personne qui m'héberge est musicienne, je me demandait si il y en avait d'autre. Oups...je parle trop aussi non ?"

Il s'arrête un instant, ne serait ce que pour reprendre son souffle...puis:

"et quand tu dis une jeune fille de ton rang, tu veux parler de quel rang...sans indiscrétion bien sur. Je suis juste curieux. De toute façon sur la plage et avec un instrument en main les origines sociales ou autres n'ont plus aucune importance. Ce qui compte c'est l'art !"

Alors elle lui explique comment lui vient l'inspiration, entre l'ennuie et les pensées égarées, entre les devoirs d'histoire et les libres vagabondages de l'esprit. Un peu comme on pourrait saisir des feuilles qui voleraient autour de nous et sur quelques unes des idées, bonnes ou mauvaises. C'est surement un peu de ça l'inspiration: Un vent de papiers tachés d'encre, qui peut varier de la tempête et la tornade jusqu'à la brise la plus douce.

Avec amusement il dit:


"Oui, l'inspiration elle vient toujours au moment où ont à rien pour noter ce qui nous passe par la tête. C'est la loi de l'emmerdement maximum il me semble. Scientifiquement prouvée cette histoire là."

Puis après que les anges aient fait leur petit passage en fanfare au dessus des deux jeunes personnes, les laissant à des pensées un peu perdues, et après qu'il lui ai donné son avis sur son morceau, elle se lance à lui répondre, malgré une gêne visible dans le pourpre sur son visage. Lorsqu'elle lui confis qu'il est le premier à avoir eu la chance de l'entendre jouer ainsi, il s'incline et fait une parodie de référence en ajoutant d'un ton noble exagéré:

"C'est un honneur."

Puis il se redresse et avec plus de sérieux:

"Non vraiment je me rend compte de ma chance. Ce n'est pas tout les jours que l'on peut voir quelqu'un mettre sa musique à nue devant nous. Surtout de la musique d'aussi bonne qualité. Par contre je pense que si tu veux rejouer ce morceau tu devrais garder cette accélération, elle casse un peu le fil, elle surprend, sans pour autant perdre l'oreille du public, qui suit ton humeur. Et pour finir tu pourrais retomber plus graduellement dans la douceur du début, permettant à celui qui écoute de sortir de ton morceau apaisé puisqu'il aura put exalter un large panel de sentiments."


Et voila, dés qu'il se met à parler musique, il s'emballe, s'enflamme, dit haut et fort ce qu'il pense sans se méfier de savoir si il risque de blesser. Alors soudainement il s'enferme dans un quasi mutisme, pour éviter les bavures.

Alors le décompte se fait. Un deux trois... Et l'échappé née. Elle joue parfaitement bien, et lui suit, il se plie sans briser le morceau, y amenant du rythme, quelque chose en arrière plan qui ne vient pas empiéter sur la trame principale que tisse les cordes de la guitares. Puis bientôt il pose son instrument à plus sur ses genoux croisés et il ne gratte plus les cordes mais les frappes légèrement, de tel manière qu'une touche de percutions accompagne à présent le son de la jeune femme. Lui, il a fermé les yeux, et dans sa tête les instruments sont nombreux en plus de la guitare et du ukulélé: bruit des vagues, pas des piétons sur les trottoirs ou dans le sable, grincements des paumes de la musicienne sur le bois, cris d'enfants et d'oiseaux, grondements des voitures de luxe, ici un ballon, là un chien qui abot. Et tout cela se mêlent au morceau, comme si la ville voulait respirer en même temps que leurs notes. Alors il commence à murmurer, plutôt a chantonner, une sorte de chœur très grave et bas dans l'intensité pour ne pas recouvrir le son principale: celui, magnifique, de la guitare de Ellen.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sight-of-at-home.skyblog.com
Ellen Williams
°o° Rock Girl °o°
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 29
Localisation : Quelque part à Los Angeles
Age du perso : 23 ans
Groupe : BulletProof
Date d'inscription : 19/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
17/100  (17/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Dim 20 Avr - 18:14

Ellen c'était mise à parler, encore et encore, racontant à moitié sa vie à une personne qu'elle ne connaissait même pas, enfin de qui elle connaissait le prénom ainsi que le nom et le fait qu'il n'était sûrement pas américain. Toutefois elle eu un soupir de soulagement quand elle vit le jeune homme sourire, il ne l'a prenait pas pour une folle c'était déjà un très bon point pour elle et il avait l'air surtout d'apprécier sa musique. Quand elle l'entendit parler à son tour, elle eu un sourire, lui aussi avait l'air d'adorer la musique, contrairement à certaine personne qui ne reconnaissait pas quand un son magnifique venait chatouiller leurs oreilles, sa mère en faisait partie. Un rire sortit de sa gorge, elle avait l'impression qu'il était en train de définir sa mère dont la seule chose avec laquelle elle faisait du bruit était sa voix, pour hurler après son père, ainsi que peut être les objets qu'elle essayait de jeter sur le pauvre homme.
" Ce n'est rien, après tout au moins maintenant je sais que je ne suis pas aussi nulle que je le pensais pour la composition...Mais tu as raison, tu sais ici les gens tout ce qui arrive à attirer leur attention est l'argent, les voitures, leur maison et pour les filles les boutiques, ce qui est un plaisir simple et gratuit comme la musique qu'ils peuvent entendre à chaque coin de rue ne les intéressent pas. Une artiste, merci, je fait partie d'un groupe, enfin j'en suis le co-fondatrice avec mon meilleur ami et je dois dire qu'on commence à être reconnu et c'est super surtout que ça ferme leur clapet aux Release....Ta colocataire est musicienne c'est super, je l'a connaît peut être....Non, comme tu peut l'entendre moi aussi je suis un véritéble moulin à parole, je n'aime pas rester avec quelqu'un sans parler, ça me déprime."
Ah le rang dans la société, elle se demandait à quoi sa pouvait servir, surtout si c'était pour que les riches en fasse baver à ceux qui avaient moins de moyen, au lycée sa notoriété s'était faite à cause de la fortune de ses parents et cela lui avait donner envie d'hurler. Tout ça ce n'était que des choses inventer pour pouvoir se pavaner.
" Ce n'est pas indiscret, mon père est un riche industriel qui tiens cette multinational de son père et ainsi de suite...Tu connaît sûrement la Williams's Corporation, c'est papa, en faite je ne m'en vante pas, je préfère seulement être reconnu pour ma musique....Et comme tu l'as bien dit, c'est l'art qui compte et je dois dire que je suis fière de ce que je fait. "
La plupart de ses compositions étaient plutôt rythmées mais aujourd'hui elle s'était senti comme libre, ses parents étant elle ne savait plus où en Europe pour affaire et cela pour encore un petit bout de temps. Cela c'était fait ressentir sur sa façon de jouer, beaucoup plus douce que d'habitude, une sorte de balade romantique qui avait pris un tournant après une pensées pour sa génitrice.
" Oh j'ai une bonne mémoire, en faite l'inspiration me viens et je joue comme ça, je note jamais mes trouvailles sur papier, j'aurais trop peur que quelqu'un tombe dessus, on ne sais jamais il y a toujours quelqu'un qui a des mauvaises moeurs...Je préfère m'enregistrer et confiner tout ça dans mon ordinateur, c'est beaucoup plus sur. Mais je te crois, mon meilleur ça lui arrive, il ne fait rien de particulier et ça lui viens mais il n'a pas de papier sous le main alors il essaie de tout garder en tête...C'est du boulot. "
Un éclat de rire franchit ses lèvres quand elle le vit se pencher après qu'elle lui est dit qu'il avait eu l'honneur d'être le premier à entendre l'une de ses compositions, c'était assez exagéré comme remerciement mais cela faisait du bien de rire un peu de temps en temps. Toutefois cela dura quelques secondes, il se redressa et reprit la parole avec un air beaucoup plus sérieux.
" De la chance je ne sais pas, tu as de la chance que ce ne soit pas mélancolique comme d'habitude, j'était d'assez bonne humeur aujourd'hui...Pour la qualité je te remercie, mais je trouve que ce qu'il y a de plus important est ce que l'on peut faire ressentir grace à la musique, ça ne sert à rien de bien jouer si on n'arrive pas à toucher ses auditeurs, enfin c'est mon point de vue. En faite pour le moment où le tempo à accelérer c'est parce que je pensaisà ma mère, tu est arriver au mauvais moment, même si je pense que j'en aurais eu pour un bon moment, ce n'était pas prévu au début....Mais bon c'est vrai que c'est beaucoup mieux quand il y a un peu plus de rythme. "
Il était comme elle, dès qu'on parlait musique plus rien ne comptait, mais ça ne lui arrivait que pendant les périodes ou elle répétait avec les BulletProof, c'était les moments ou elle se dévoilait, qu'elle se m'était comme à nue avec sa musique. Elle, fut surprise en voyant James arrêter de parler, c'était étrange mais il était peut être en train de réfléchir. Une fois le décompte terminé, elle commença à laisser glisser ses doigts sur les cordes de son instrument, ne cherchant pas à trouver un tempo, elle reprenait juste ce qu'elle avait dans son esprit, ce qu'elle avait envie de transmettre à tout ceux qui l'entouraient. Les notes que le jeune homme faisait sortir de son instrument venait jusqu'à ses oreilles, agrandissant son sourire, le mélange était spécial mais elle aimait beaucoup, son esprit était seulement tourné vers la musique et ses yeux vers l'étendu bleu qui se trouvait à quelques mètres d'elle, les reflets du soleil lui brouillant un peu la vue. Plus rien n'importait. Après quelques minutes elle commença à entendre la voix du jeune homme, il avait un timbre assez grave qui donnait un nouveau rythme à leur duo, elle aurait aimé l'accompagner mais elle n'avait pas la fibre chanteuse, sauf quand elle se doutait que personne ne l'entendait ou dans le rue quand elle se fichait qu'on puisse l'entendre. Ce moment était magique, comme à chaque fois qu'elle jouait de la musique, mais c'était la première fois que ça venait aussi facilement surtout avec quelqu'un qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Mark
Créateur en tout genre
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Age : 35
Localisation : Chez Sarah Carther
Age du perso : 25 ans
Groupe : aucun
Date d'inscription : 18/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
6/100  (6/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Dim 20 Avr - 22:06

Il sourit encore et toujours. Depuis son arrivé dans se pays de fous il n'avait pas encore sourit autant. C'est comme de retrouver son vraie reflet après une journée à se voir dans des miroirs déformants. Ce n'était pas vraiment lui ce garçon taciturne et un peu gauche ne sachant pas où se mettre dans une famille qui finalement ne l'avait pas réellement invité. Où se paumé passant son temps égaré dans la ville, entre les parcs et les plages, entre un bar et un autre. Quoi que finalement c'est grâce une de ses déambulations hasardeuses qu'il a rencontré, au hasard d'une guitare, cette jeune fille pétillante qui lui permet de rire un peu, de parler sans arrière idée polluante, du genre est ce que je gène, est-ce que j'aurais du venir. Non pas de ça ici. juste "Qu'est ce que je vais dire maintenant ?" . Et encore réflexion vite écourtée puisqu'au final il se laisse guider par son instinct qui lui hurle qu'il doit être naturelle avec elle, tout comme elle l'est avec lui. C'est pourquoi il répond du tac au tac, d'un ton enjoué, comme si le fait de parler avec elle est plus qu'un simple échange de mots, de bons procédés, mais aussi une libération.

" Non, tu es loin d'être nulle, au contraire, même dans ton attitude quand tu joues on ressent la musique, du bouts de tes doigts jusqu'à tes regards et tes frémissements. Vraiment on t'écoute et on t'observe tout autant, comme une muse en pleine création, comme un mirage. Je suis conquis par la douce simplicité de ta guitare."

Il ne rougit plus, bon signe, il sent qu'il peu dire les choses telles qu'il les ressent sans avoir peur qu'elles ne soient interprétées que comme un plan drague ridiculement tourné, du genre super flagrant, où il manquerait juste un "tu à beau yeux tu sais" suivit d'une musique bien romantique extraite de Moulin rouge. Un clair de lune, un regard de travers. Il souris un instant en s'imaginant de le rôle d'Ewan McGreggor, non pas que ça lui aurait déplu de donner la réplique à Nicole Kidman dans un de ses meilleurs rôle.


Puis, avant de s'égarer trop loin dans ses fantasmes idiots, il répond:

"Hum...je t'avoue que tout ça je ne connais pas trop. Je débarque fraichement de mon Paris natale, j'ai pas encore finit de faire la tourné des bars. Mais je viendrais sans doute vous voir toi et ton groupe. Bon compte pas trop sur moi pour faire la groupie qui hurlera ton nom pendant le concert. Quand j'écoute je suis discret, trop absorber pour crier. c'est à peine si je boit une bière quand je suis en concert."


Et il ne ment pas. Lorsqu'il écoute, sans se contenter d'entendre, il se concentre tellement sur les notes, la mélodie, le rythme, les paroles, qu'il en oublie le monde extérieur. Cela agacé sa mère qui devait parfois l'appeler de multiples fois avant qu'il ne sorte enfin de son brouillard. Ou qu'elle ne vienne le chercher avec forces de réprimandes. Elle lui demande alors le nom de sa colocataire, alors il secoue légèrement la tête en signe de négation:

"En fait c'est pas ma colocataire. Je vit chez elle parce qu'elle est la seule personne que je connaisse ici. Et encore, je ne l'avait jamais rencontré avant d'arriver. Une amie du net. Elle se prénomme Sarah et...croit le ou non mais je ne connais même pas son nom de famille. Cette fille à la générosité de m'offrir un toit et je ne connais que son prénom...je devrais avoir honte."


Petit signe de gène: il passe la main dans ses cheveux, puis les ébouriffe. Mais par chance elle change vite de sujet et il profite de la sortie de secoure pour éluder celui de son squatte honteux chez Sarah.

" Tu arrives à retenir une musique juste à l'oreille. Alors tu es un très bonne musicienne, ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir ce genre d'écoute mémorielle. Moi-même j'ai la malchance de devoir noter quelque chose avant de le connaitre. Je doit l'écrire au moins une fois, même si ensuite je peut m'en passer. Mais effectivement tout retenir dans sa mémoire, surtout une composition, donc une partition, est un travail de titan. Il faut une mémoire d'éléphant ."

La dernière phrase à était dite en français, car il ne connait pas l'équivalent de cette expression dans la langue américaine. Cela donne un ton trés suave à sa voix que de passer rapidement de l'américain au français.

L'éclat de rire qu'elle laisse échappé s'envole, puis ses poussières d'étoiles retombent. C'est un merveilleux carillon. Après la musique les rires féminins comme celui ci sont ses sons préférés. Et ceux d'un cœur qui bat aussi. Et de la peau qui frémit. Ce genre de bruit quasiment imperceptible.


"Oui, le plus important c'est l'émotion. Mais j'avoue croire que la technique est un ensemble de règles, ou de savoir faire, qui permet de mieux toucher. Comme un peintre qui aurait des idées magnifiques mais ne saurait pas tenir un pinceau. Il ne pourrait pas faire passer ses sentiments; Je pense qu'en musique il en va de même, plus la technique est bonne, mieux les sentiments passe. Après il y a toujours ces surdoués qui n'ont pas besoin d'apprendre, comme un certain Amadeus."


Elle lui dit qu'il est arrivé au mauvais moment et il hausse un sourcil sceptique:

"si c'était là le mauvais moment, j'ai hâte de connaitre les bons."

Après cette dernière phrase il commence à jouer. Et il se perd. Elle est vraiment douée, il n'a aucun effort à fournir pour la suivre. Souvent dans se genre d'improvisation il faut se plier, se forcer, pour ne pas briser la sonorité. Mais là non, il n'a pas à réfléchir pour s'harmoniser aux sons de la guitare. Comme si ils ne formaient finalement qu'un seul et unique instrument, eux deux plus la vie autour. Après quelques minutes de cette étrange et agréable symphonie, il laisse retomber sa voie pianissimo, puis cesse de faire du slaping pour rejoint quelques accords de façon classique, et enfin, délicatement, comme on forme la porte en partant après une nuit d'amour, il arrête de jouer, la laissant conclure cette instant de fusion musicale. Il ne brisera pas le silence le premier, il se contente de l'observer avec un demi sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sight-of-at-home.skyblog.com
Ellen Williams
°o° Rock Girl °o°
avatar

Féminin Nombre de messages : 36
Age : 29
Localisation : Quelque part à Los Angeles
Age du perso : 23 ans
Groupe : BulletProof
Date d'inscription : 19/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
17/100  (17/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   Mar 22 Avr - 16:04

Ellen se sentait bien, au moins il ne l'a jugeait pas chose que beaucoup de monde dans son entourage, surtout les personnes qui ne l'aimait pas faisait sans aucun problème, mais elle leur rendait bien l'a monnaie de leur pièce. Elle commença à parler de musique encore et toujours, lui parlant de tout ce qu'elle pensait de ses compositions, elle avait peut être du talent mais pas autant qu'Hayden, c'était un peu l'âme de leur groupe.

" Merci, la musique est tout pour moi...Mais je pense qu'il n'y est que toi et les personnes qui aiment notre groupe qui pense ça, toute les autres trouve que je ne fait que du bruit, surtout ma mère, un jour tellement énervée par le fait que je ne voulais pas l'écouter, elle a briser ma guitare, c'est comme si elle m'avait battu comme jamais, ça m'a briser le coeur. Mais bon c'est la vie, tout le monde n'a pas le chromosome du bon goût au niveau de la musique. "

James était en train de rougir, cela était étrange elle n'avait jamais vu un homme rougir autant, mais ce n'était pas plus mal au moins ça devait être plus facile pour se rendre compte de ce qu'il pouvait ressentir ou si il mentait ou non. De plus ça lui faisait du bien de voir un homme qui ne s'approchait pas d'elle rien que pour la draguer et la jeter après avoir eu ce qu'il voulait, même si ça ne l'a dérangeait pas vraiment cela lui donnait l'impression de ne pas être faite our une relation durable. Comme sa mère lui rappelait si bien, elle avait 23 ans et était encore célibataire alors qu'à cet âge, elle était déjà mariée. Quand elle entendit d'où venait sa nouvelle connaissance elle eu un grand sourire.

" Paris, waouh, j'y suis déjà aller une fois mais je n'ai pas eu le temps de voir tout ce que je voulais, ça doit être super de vivre dans la plus belle ville du monde....Quand à mon groupe, les BulletProof on joue souvent, on donne des concerts un peu partout et ce n'est pas pour me vanter, mais on commence à être reconnu et à avoir des fans...Au moins c'est quelque chose que les Release nous envie et ça, c'est super. Tu as raison, moi aussi j'adore aller voir des groupes dans les bars, juste pour écouter ce qu'ils font et voir si on a de la concurrence mais je fait ça en silence, gardant tout ce que je pense pour moi, sauf pour un seul et unique groupe, quand je les vois je ne peut pas me retenir. "

Quand elle voyait Seth ou encore Kate, elle ne pouvait s'empêcher de leur lancer des piques, c'était comme un mécanisme, mais avec le mal que le jeune homme leur avait fait, elle ne pourrait jamais lui pardonner, il ne méritait même pas qu'elle lui adresse la parole rien que l'insulter mais c'était plus fort qu'elle. Toutefois elle retourna son attention vers James qui parlais de sa colocataire, Sarah, il y en avait beaucoup à Beverly Hills, même un peu trop à son goût.

" Je ne connaît qu'une seule Sarah, c'est la demi-soeur de mon meilleur ami, Hayden Carter, ils sont très proche mais je ne l'a connaît pas vraiment...C'est vrai tu ne connaît pas son nom de famille, mais c'est vrai que sur le net ne vaux mieux ne pas dire trop de chose, on ne sais pas sur qui on peut tomber, il y a tellement de dingue...Enfin je ne dit pas ça pour toi, tu m'as l'air d'être quelqu'un de très bien, mais qui sais il suffit que tu lui demande ou que tu regarde sur la boîte aux lettres pour connaître son nom de famille. "

Voyant la gêne qui commençait à prendre place sur son visage, elle changea de sujet parlant du fait qu'elle arrivait facilement à retenir une mélodie, mais c'était nettement plus facile quand ça venait d'elle pour les autres il fallait qu'elle lise quelques fois la partition avant de ne plus en avoir besoin.

" Ca fait dix-sept ans que je fait de la guitare et pendant que je prennais des cours j'ai toujours eu le même professeur, c'était un génie à mes yeux et toujours aujourd'hui je le considére comme tel. C'est lui qui m'a appris à essayer de jouer une mélodie rien qu'en entendant le son, c'est comme ça que c'est nettement plus facile pour moi de retenir toute musique comme ça, rien qu'en l'entendant, sauf pour mon groupe puisqu'on invente les musiques il fat que je lise la partition mais ça rentre facilement. "

Ses mots en français l'a fire sourire, elle savait ce qu'était un éléphant mais elle n'avait pas vraiment compris le début de la phrase, elle n'avait jamais vraiment été une étudiante assidu dans cette matière qui lui semblait un peu trop difficile à son goût.

" Tu as raison, c'est vrau qu'au début quand j'essayais de jouer je cassais plus les oreilles, ne faisant passer qu'un sentiment de douleur à ceux qui m'écoutait, mais ça a vite changer heureusement pour les autres. Oh, je ne pense pas qu'il y en est, ou peut être seulement quand je suis avec mon groupe. "

Ce groupe sa vie son espoir, il était tout, sa seule famille puisqu'elle considérait tout les membres comme ses frères et soeurs, même si Mike n'arrêtait pas de la charrier à tout bout de champ, c'était c'est moment là qui faisait que quand elle jouait ce n'était pas noir à rendre malheureux quiconque l'écoutait. Jouer avec James lui faisait du bien, surtout que c'était la première fois qu'elle faisait ça avec quelqu'un de quasi inconnu, toutefois après quelques minutes elle entendit le jeune homme arrêter, lui laissant le bonheur de jouer les notes de fin, ses yeux étaient perdu sur l'océan, elle ne regardait même pas ses mains courir sur les cordes, elle savait où elle devait les placer, doucement avec un tempo plutôt calme elle lança la dernière note avant de se tourner vers le garçon aux yeux bleus qui avait un petit sourire.

" Waouh, le mélange était pas mal du tout...On pourrait se refaire ça de temps en temps si tu veux, enfin si tu as le temps, tu as sûrement des choses plus intéressante à faire. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Music [PV Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Music [PV Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musique libre de droit pour montage vidéo ?
» Le blog - Ecoute et télécharge: Musique libre et gratuite
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» Site Internet de Val' Music (Valanjou - 49)
» Visite du FOLK MUSIC CENTER - Claremont, Californie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK'N'ADDICTION :: LOS ANGELES CITY :: :: COASTAL :: :: /MANHATTAN BEACH/-
Sauter vers: