AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lie awake in bed at night

Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Goldfarb
Chanteur/Guitariste des Release
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Beverly Hills
Age du perso : 23 ans
Groupe : THE RELEASE
Date d'inscription : 13/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
82/100  (82/100)
Relationship:

MessageSujet: Lie awake in bed at night   Lun 14 Avr - 13:54

Pensées. Pensées lointaines et peu communes... Pour un passé révolu. Il ne reviendra pas, il ne reviendra jamais plus. Mais comment avaient-ils fait déjà, pour se supporter aussi bien durant toutes ces années ? Ils étaient si jeunes, inexpérimentés, insouciants, de ce qui pourrait bien leur arriver le lendemain… Et aujourd’hui ? Oh, aujourd’hui tout est bien différent, l’amitié brûlée a laissé place à une rancœur toute particulière et une amertume sans fin. On ne voit plus le fond de cette histoire, de ce conflit presque trop bête qui les a séparés et qui ne les réunira pas.

C’est fini, tout simplement fini. Les bonnes blagues en observant les gens ridicules défiler dans les rues, les soirées à se saouler jusqu’à pas d’heure, les matchs de Hockey autour d’une bonne bière et les concerts de rock à délirants à faire s’effondrer la scène sous leurs pieds… Ces souvenirs ne rimaient plus à rien, ils ne servaient qu’à rendre un arrière goût de nostalgie au jeune homme, qui, dès qu’il écoutait des phrases qu’ils se disaient souvent dites par des passants, ou qu’il avait des bouteilles à finir seul, ressentait un immense pincement au cœur. Goldfarb avait merdé, et bien. Cette amitié brisée aura peut-être été la plus grande erreur de sa vie, mais il ne la cachait pas, au contraire, il l’assumait.

Seth est le loup qui s’infiltre dans la bergerie, lentement, doucement, sûrement. Il sait que tous ont pris congé dehors, occupés à se prélasser sur la plage de sable fin, ou à boire un coup au bar du coin. Mais pourtant lui, en a décidé tout autrement. Il resta chez lui, grand loft tout frais payés par les bons soins de sa Maman adorée, à Beverly Hills.

Rester trop souvent avec son groupe pourrait lui causer des soucis, bien trop de soucis. Il a un caractère presque insupportable : il le sait et il en joue. Par contre hors de question de perdre ses précieux amis à cause de cela, c’est bien trop sot, bien trop évident.

C'est en sueur qu'il se réveilla, tremblant même. Voulant se changer les idées, il se dirigea vers sa salle de répétitions encore vêtu de son t-shirt et de son caleçon rayé. Il prit sa guitare électrique entre ses deux mains, ainsi que son médiator, et commença à jouer ce qui lui venait…


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


« You are beautiful, you are the most
beautiful girl in the world.
You are my dream. »


Dernière édition par Seth Goldfarb le Mer 16 Avr - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Sullivan
Bassiste des Release
avatar

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 28
Date d'inscription : 08/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
100/100  (100/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Lie awake in bed at night   Mer 16 Avr - 0:20

Kate avait passé la soirée avec Rachel et quelques copines à l'Edge of Earth une soirée entre filles dirons nous, bon il y avait eu Sam qui était restée avec elles mais c'était on ne peut plus normal puisqu'il était le patron du night club et le frère de Seth, donc ils avaient discuté un peu, et une tournée gratuite pour les filles... C'était parfait non ? Un verre de malibu coco, une vodka fraise, autant dire que Kate était comment pouvons nous le qualifier ? Joyeuse ? Oui, peu être un peu trop pour conduire prudemment, elle avait donc demandé à Sam de la ramener, ce dernier avait bien entendu accepté... Il l'avait donc déposé devant chez Seth, son futur fiancé selon les dires de nombreuses personnes, personne ne sachant qu'en réalité il y avait un certain Hayden Carter entre eux deux, mais bon c'est une autre histoire pour l'instant.

Kate sortit de la voiture, puis elle porta ses mains à son sac dont elle extirpa les clefs du loft de son petit ami, il ui avait donné il y a quelque temps de cela, histoire d'officialiser un peu plus leur relation, il avait confiance en elle... Et elle le savait très bien, il ne devrait pas mais bon qui connaissait véritablement Kate ? Pas grand monde, elle qui était arrivée de New York il y a quelques années, on savait juste qu'elle avait eu un frère qui lui avait tout appris, les grandes lignes de son histoire, et surtout qu'elle était l'héritière des Sullivan, mais cela s'arrêtait là, les grandes lignes de son caractère et le reste restait un mystère. C'était un choix, laisser une part de mystère, une façon de passer un coup de balai sur sa vie d'avant même si elle n'oublierai jamais vraiment son frère...

Kate entra doucement dans le loft, enleva ses chaussures histoire de ne pas le réveiller pour l'instant. Elle posa ses clefs sur la porte après bien évidement fermé la porte à clef. Kate ne savait pas vraiment à quoi elle jouait, elle était avec Seth depuis déjà un bout de temps, au début, ca avait été parcequ'il y avait des sentiments, avant lui, il y avait eu Hayden même si personne ne le savait vraiment faut dire qu'ils avaient toujours étaient très discret et que ca n'avait été qu'une histoire sans lendemain. Aujourd'hui, c'état un sorte e vengeance, certes, il y avait tout de mêmeles sentiments, oui, il y en avait, mais elle n'avait pas digéré le coup qu'il avait fait à Hayden c'est aussi simple... Histoire dure à concevoir, oui c'est vrai, mais bon, elle aurait pu le quitter, rejoindre Hayden avant que les Release ne se forme mais c'était comme ca. Elle avait pour Seth une sorte de tendresse oui c'était certain, une forme d'amour peu être qui sait ? Sur scène elle était sa complice sans tabous sans rien, elle s'éclatait et tout passait au feeling ils s'entendaient vraiment très bien... Elle ouvrit doucement la porte d sa chambre, il devait être encore couché vu l'heure qu'il était, mais rien, un lit vide personne dedans... Etrange.

OU est ce qu'il pouvait être ? Kate eut soudain une illumination, direction la salle de répétition... Cette dernière étant assonorisée, elle ne pouvait entendre si quelqu'un jouait un morceau à l'intérieur, Kate arriva rapidement devant la porte qu'elle s'empressa d'ouvrir. Dans le mille il était là, toujours en caleçon et tee shrit sortant du lit alors qu'elle était en jupe noire haut assorti sortant d'une soirée. Et il jouait, ca c'était lui, il vivait pour la musique, il se levait à peine et il fonçait direction la salle de répet', elle se posa contre la porte et ferma un instant les yeux, attendant la fin du morceau. Elle ne l'aurait arrêté pour rien au monde, elle adorait quand il jouai et il avait une voix... C'est ce qui l'avait faite craquer au début, en plus de ses yeux bleus, quand elle l'avait rencontré et elle l'avait suivi pour se retrouver à Los Angeles. La jeune femme esquissa un sourire à la fin de la chanson avant de se diriger vers lui...


"J'adore ce que tu viens de jouer... Déjà debout ? J'espères que je ne te déranges pas, j'ai passé la soirée à L'edge of earth avec Rachel, Sam m'a raccompagné jusque devant chez toi... "

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rock-n-addiction.forumsactifs.com
Seth Goldfarb
Chanteur/Guitariste des Release
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Beverly Hills
Age du perso : 23 ans
Groupe : THE RELEASE
Date d'inscription : 13/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
82/100  (82/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Lie awake in bed at night   Jeu 17 Avr - 19:45

Brûler. Brûler des pensées, simples, douces et fraîches . . . Comme en brûler des ténébreuses, lourdes, et machiavéliques… Brûler encore et toujours tout ce qu’on a à brûler, parce que le feu de notre passé nous possède autant que nous le possédons. Il est sans cesse devant notre porte, à consumer doucement ce maigre bois qui nous protège de notre destin. Tout le tragique de notre vie est sans cesse rythmé par cette flamme qui ne s’éteint jamais… Celle qui règne sur nos souvenirs et que l’on appelle plus communément amour.

Aimer. Comme on aime prendre son déjeuner au lit, des petits matins d’Août à ceux de Janvier… Comme on tient à sa mère qui nous a tant donné… Ainsi qu’à son jeune frère à qui on souhaite encore tant inculquer des vices de la vie. L’amour existe de toute sorte, mais celui que l’on donne à ses amis est toujours privilégié. On ne les aime pas parce qu’on y est obligé, on les aime parce qu’on les apprécie et qu‘on leur porte une attention toute particulière, incontrôlable. C’est leur compagnie qui nous est agréable.

On apprécie d’autant plus l’élue de son cœur, surtout quand elle s’appelle Kate Sullivan. On lui offre du chocolat à la Saint Valentin, puis des roses les autres jours de l’année, parce qu’on sait qu’elle tient à sa ligne, et que nous aussi. On lui achète également des colliers à des prix exorbitants pour aller avec ses bracelets de pacotille, mais on ne lui donne pas encore d’alliance parce qu’on est jamais trop sûr après une gaffe, surtout la plus grosse de notre vie.

L’incertitude hante nos nuits comme un fantôme hante une maison qui a déjà bien vécu et qui a besoin d’une bonne rénovation. Nous ne sommes pas réellement cette maison, mais nous sommes à l’intérieur. Prisonniers ? Non. Parce que si la maison s’écroule, nous prenons nos bagages et nous en sortons. En réalité, cette maison symbolise une histoire… Celle de Seth et Kate.

Le jeune homme s’était arrêté de jouer à l’instant même où son regard croisa la silhouette fine de sa petite amie.


"J'adore ce que tu viens de jouer... Déjà debout ? J'espères que je ne te déranges pas, j'ai passé la soirée à L'edge of earth avec Rachel, Sam m'a raccompagné jusque devant chez toi... "

Il ne fit pas réellement attention aux mots qui sortirent de sa bouche, il lâcha plutôt son instrument de musique, et, sans un mot, se rapprocha d’elle, avant de la prendre avec la plus extrême des douceurs par les hanches, telle une poupée de porcelaine qu’on ne voudrait pas briser.

Tout le monde le savait déjà, Seth était un homme à femmes… Mais pourtant une seule avait compté plus que toutes, et comptait d’ailleurs toujours énormément à ses yeux… Elle. La sienne. Sa Kate. C’est alors qu’avec un tout autre ton il posa ses fines lèvres sur les siennes, y glissant même sensuellement la langue; se délectant de son parfum doux et agréable qu’il connaissait par cœur. C’était celui qui traînait souvent dans ses draps. Ils en étaient imprégnés, se souvenaient encore de leurs chaudes nuits passées à se cajoler et à partager des moments intenses dont il ne se serait privé pour rien au monde.

Sa main droite lui caressa le corps jusqu’à remonter à ses cheveux parfaitement bouclés. La tenant toujours contre sa poitrine entretenue, il lui murmura tendrement à l’oreille :


« Je t’ai attendu toute la nuit, mais tu n’es pas venue. Tu vois, j’ai écris des mélodies, mais elles ne rimaient à rien. Donc je n’ai plus qu’à tout reprendre. »

Il se recula légèrement et pris ses deux mains entre les siennes, les tenant comme une pierre précieuse. Il les baisa lentement avant de reprendre son discours.

« Je suis perdu sans toi, déesse de mes songes. »

Un léger sourire en coin, il la déshabilla presque du regard…

Vint alors un sujet plus fâcheux qui lui fit perdre ses beaux yeux amoureux.


« Nous n’en avons pas reparlé, mais…… Dis-le moi, sincèrement… Tu m’en veux encore, pour… Tu sais quoi ? »

_________________
Spoiler:
 


« You are beautiful, you are the most
beautiful girl in the world.
You are my dream. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Sullivan
Bassiste des Release
avatar

Féminin Nombre de messages : 127
Age : 28
Date d'inscription : 08/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
100/100  (100/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Lie awake in bed at night   Ven 18 Avr - 17:02

Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, un sourire qu'on aurait pu qualifier comme 'venant du coeur' lorsqu'elle le vit s'approcher d'elle... Elle ne bougea pas d'un trait, ne rechignant pas quand il l'attira contre lui, posant ses mains sur ses hanches. Elle ne broncha pas, se contentant de sourire, elle aurait pu le repousser maos elle n'en avait pas véritablement envie... L'alcool qu'elle a dans le sang ne lui permet pas de s'opposer contre n'importe quel signe de tendresse, me direz vous. Mais bon les traces de quelquonque substance liquide se seraient beintôt totalement dissipée, autant dire que la jeune femme, bien que plus 'joyeuse' que la normale retrouve ses esprits au fur à et à mesure. Plongeant son regard dans celui de l'homme qu'elle a en face d'elle, la jeune femme reste songeuse, comment peut on vouloir se vanger d'une personne qui nous aime ? Hayden est l'opposé total de Seth, ils se ressemble caractèriellement parlant, ils ont une fièrtée inégalable mais il diffèrent tout deux dans la manière de se comporter avec elle... Seth est beaucoup plus attentioné, plus doux et démonstratif, avec lui, elle a l'impression d'être l'unique femme qui compte -en dehors de sa mère- à ses yeux et ca c'est quelque chose qu'elle apprécie. Mais, car bien évidement il y a un mais, Hayden la rends dingue, elle ferait n'importe quoi pour lui, même si quand ils se voient, par fierté ne lui avouera pas qu'il lui a manqué, certes il lui fera comprendre mais pour que les mots sortent c'est une toute autre histoire... Mais alors vous devez vous pensez, mais pourquoi elle ne quitte pas Hayden ? Parceque Kate n'est pas comme la plupart des filles, un tantinet SM surement qui sait... Mais qu'est ce que l'amour ? Pas de long discours philosophique mais juste un apperçu. Et qu'éprouve t'elle pour Seth -car pour Hayden elle en est sûre-? Elle n'en sait rien, une forme d'amour peut être ? Une personne auprès de qui on se réveille dans les draps plusieurs fois de suite après y avoir passé la nuit révèle surement un sentiment d'amour, si infime soit il...

Et la suite logique des choses s'enchaîna, il posa ses lèvres sur les siennes... Un baiser, un seul qu'elle aurait pu éviter mais dont elle n'avait pas l'intention de contouner, elle aurait pu facilement sortir une quelquonque excuse à deux euros style - excuses moi mais je suis crevée et j'ai un mal de crâne terrible, si ça ne te déranges pas je vais aller me coucher- elle lui aurait déposé un rapide baiser sur les lèvres histoire de ne pas l'alerter et hop tout serait passé comme une lettre à la poste... Mais elle ne le fit pas, et profita d'une des caresse les plus révélatrices qui soient. Un baiser, un seul si il est bien fait j'en convient, trahit tout les sentiments que l'autre ressent à votre égard, un baiser, un seul tisse un lien entre deux être humain qui se lient, une parfaite symbiose si vous voulez mon avis... C'est l'une des caresses les plus douces qu'ils soient, mais aussi des plus sensuelles, il faut qu'il soit porteur d'un sentiment, si ce denier est absent, on ressent toute suite la différence. C'est pour cette raison, que lorsqu'un bambin de 1O ans fait son premier 'bisou' avec la langue avec une bonne camarade de classe trouve ca absoluement répugnant et baveux, en réalité il manque juste quelque chose, un soupson d'amour... Assouvir une envie et montrer ses sentiments par les gestes sont deux choses différentes... On ne caresse pas sa petite amie comme on flatte la tête de Pluto le chien de Mickey, non, c'est bien heureusement tout à fait incomparable. Et c'est valable pour tout autre câlin et autre rapport humain. Kate partageait son baiser, ses mains entrelacées autour son son cou lui caressant tendrement la nuque... Seth... Comment est ce qu'ils en étaient arrivés jusque là ? Ils étaient ensemble depuis les black velvet, et tout se passait bien, très bien même, il avait juste fallu qu'il y est une brissure, pour que tout ne se tranforme en une sorte de complot... Hayden et elle, couple quelque peu maléfique avide de vengance, je vous vois venir...


« Je t’ai attendu toute la nuit, mais tu n’es pas venue. Tu vois, j’ai écris des mélodies, mais elles ne rimaient à rien. Donc je n’ai plus qu’à tout reprendre. »

Kate eut un nouveau sourire, restant silencieuse pour l'instant, que dire que rajouter ? Comment pouvait elle lui mentir à ce point, elle même n'en savait rien, et il faut dire qu'elle était perdue, mais elle gardait en tête ce qu'elle avait prévu de faire... Pourquoi ? Parcequ'un seul et unique nom résonnait dans sa tête, celui d'Hayden... Kate ne l'avoueras jamais, mais elle s'était dis plusieurs fois que chaque être humain faisait des erreurs dans toute son existance, Seth n'avait fait qu'appliquer la règle était ce une raison pour lui en vouloir à ce point ? Perdue, en ce moment, elle ne pouvait plus se voir en peinture, elle se dégoutait et son unique let motiv c'était lui, mister Carter, mais bon elle étaait en conflit avec sa conscience et son amour propre bien qu'elle soit assez égocentrique, n'était pas son meilleur alié ses temps derniers... Elle se laissa faire lorsqu'il lui prit doucement les mains dans les siennes, lui avait des sentiments pour elle, et il les lui montraient que se soient dans ses paroles ou dans ses gestes, et elle avait craqué plus d'une fois , avec elle elle n'avait pas à se plaindre, non, il était adorable tout simplement. Celui que chaque femme au monde voudrait, celui dont elles rêvent toutes à croire qu'il doit manquer une case à Kate...

« Je suis perdu sans toi, déesse de mes songes. »

Seth, il était tout simplement génial avec elle... Les lèvres de Kate esquissèrent un nouveau sourire, à quoi jouait elle ? Elle n'en savait rien, strictement rien... Elle s'approcha doucement de lui, gardant ses maisn dans les siennes et posa ses lèvres sur les siennes pour un simple baiser. Pourquoi Hayden ? Elle n'en savait rien, c'était lui et il pouvait en faire ce qu'il en voulait, elle était sa poupée et il jouait avec à sa guise et il le savait... Mais Seth avait sa façon d'être avec elle, quelque chose qu'elle adorait. Sortir avec un calvaire non, il était vraiment génial avec elle...Et parfois, il arrivait qu'il lui manque, oui, sa présence tout simplement, sauf bien entendu lorsqu'elle était avec Hayden , car en cet instant précis seul lui comptait et personne d'autre... Kate releva la tête vers lui en souriant, laissa son regard se plonger dans le sien.

" T'es adorable Seth... Mais dis moi, t'es sur que ces mélodies n'étaient pas terrible ? Si tu veux on peu les revoir ensemble, tu sais que je suis une bonne critique, si il y a quelque chose à redire, je serai impatiale, tu me connais, même si je t'aime si j'accroche pas je suis franche. Et je suis prête à rester debout jusqu'à ce que tu compose quelque chose qui te plaise..."

Kate, tu veux mon avis, tu es une parfaite comédienne, oh que oui, crois moi... Mas soudain son regard se fit plus grave, houlà que se passait il ? Bonne question, mais Kate n'allait pas tarder à le savoir...

« Nous n’en avons pas reparlé, mais…… Dis-le moi, sincèrement… Tu m’en veux encore, pour… Tu sais quoi ? »

Kate sur le coup resta pensive... Sincère, comment voulait il qu'elle soit sincère ? Et surtout que pouvait elle dire ? Bonne question, tiens bébé tu sais quoi alors en réalité je suis officieusement avec ton ex meilleur pote, tu sais Hayden ? Donc je vais te quitter et le rejoindre, même si il n'y a pas de place pour moi chez les bulletproof, oh et j'oubliais trouve toi une nouvelle bassiste... Mais non, ca n'allait pas du tout,e lle pénalisait tout le monde, les autres membres du groupe et Seh par la même occasion, bordel que pouvait elle bien répondre ? Surtout que Kate ne lui en voulait plus, non, ce n'était pas la peine de lui en vouloir il était un être humain après tout, certes elle n'avait toujours pas digéré ce qu'il avait fait à Hayden et Ellen, enfin surtout à Hayden... Kate se bottit alors contre lui, posant sa tête au creux de son cou, elle était dans un joli merdier et elle allait devoir s'en sortir, mais comment telle est la question... Et Seth était si... Gentil avec elle?

" Je t'en ai voulu, oui au début, je suis devenue folle je ne te reconnaissait pas, je t'en voulais pour Hayden et Ellen, surtout Hayden, c'était ton meilleur ami, tu n'avais pas le droit de lui faire ca, pareil pour Ellen, mais bon, je suis passée par au dessus de tout celà, sinon qu'est ce que tu crois que je ferai ici ?"

Kate releva la tête vers lui, lui déposa au passage un léger baiser sur son cou, puis avec avec un léger sourire.

" Mais bon tout ca c'est du passé, tout le monde fait des erreurs, même moi j'en ai fais, tu es humain... Et comment pourrais-je t'en vouloir ? "

Sincère, elle l'avait été, enfin, oui en partie...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rock-n-addiction.forumsactifs.com
Seth Goldfarb
Chanteur/Guitariste des Release
avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Beverly Hills
Age du perso : 23 ans
Groupe : THE RELEASE
Date d'inscription : 13/04/2008

My Rock Life
Cote de Popularité:
82/100  (82/100)
Relationship:

MessageSujet: Re: Lie awake in bed at night   Ven 18 Avr - 21:22



Des mots, des baisers, donc de l'amour ?

Il s'accroche à ses lèvres comme à un repère. Il à chambouler le cour de sa vie, abandonner des personnes qui comptait sur lui, les à trahie sans vraiment de cas de conscience, à peine un arrière goût de culpabilité. Mais malgré tout il a besoin d'elle, pour ne pas se perdre, un peu comme on regarde les étoiles pour trouver sa direction, un peu comme on sait que le soleil se lève à l'est. Il sait qu'il pourra toujours la retrouver entre ses bras le matin au réveil, qu'il pourra toujours déposé son Corp entre ses mains. Alors oui c'est sûrement de l'amour. Une délicieuse habitude amoureuse du moins. Mais pourquoi se poser autant de questions lorsque des doigts manifiques se promène sur votre nuque, tandis que les vôtres vont à la rencontre de sa peau ? Il ferme les yeux pour empêcher ses sordides réflexions de s'échapper. Quelques secondes encore...L'oublie dans un baisé, entre des lèvres. Là il à un arrière goût de coco, de fraises, étrange cocktail bien meilleurs que tout ce que l'on peut vous servir dans un bar, et une ivresse particulière qui ne se contente pas de vous faire tourner la tête, mais fait aussi battre votre coeur au rythme d'une musique toute en basses et en contrebasses, un slow cardiaque. Retenir le principe. Sa pourrait être un bon début pour un morceau.

Puis quelques mots pour qu'elle s'accroche aussi, il les pense, enfin il arrive à se persuader lui même qu'il les pense, et donc la sincérité touchante exalte ses phrases, elles sonnent doux, comme une ballade rock. Il faudrait "still loving you" en fond. Ou "Nothing else matter". Enfin le genre de truc qui vous met la larme a l'oeil. Et qui fait souvent fondre les filles. Mais comme il n'y a ni Mettalica ni Scorpions la mélodie c'est lui qui la fait avec ses phrases, un peu de déesse, de la sensualité dans sa voix, il sait en jouer après tout, et elle craquera forcément. Ajouter à la chanson le doigté du guitariste, un solo de caresse le long de son dos, une fuite des paumes sur ses hanches, crescendo. Et laisser redescendre, le public aime qu'on le fasse attendre, il apprécie encore plus le retour sur scène comme cela. Et puis qui sait, parfois il y a des rappels.

Elle répond à sa question avec franchise. C'est peut-être cela qui la rend plus attirante que d'autres filles ? Il sait qu'elle dira la vérité. Même si celle ci le plonge un instant dans la mélancolie. Et une pointe, acérée, qui pourrait ressembler à du regret. Oui il a détruit une amitié. Sans doute la seule chose qu'il regrettera un jour. Mais après tout pourquoi Hayden ne le pardonnerai pas, pourquoi lui aussi ne passerai pas au dessus de tout ça ? La vie continuerai, chacun aurait un groupe certes, mais cela ressemblerai à cette époque de rires et de fêtes. Au lieu de cela la rancune englue tout, elle ronge mieux que l'acide. Tient, encore une idée de chanson. Il ne répond pas à Kate, se contente d'un sourire en coin, d'un autre baiser puis...

Il se lève, s'arrachant doucement des mains de Kate, saisie sa guitare, passe la bandoulière autour de son cou. Après les doigts d'une femme le contact de son instruments. Tout est réunie pour qu'il se sente bien. Manque juste une bière, une clope. Il saisit le paquet qui se sent seul sur le sol, puis s'allume une cigarette, tir une bouffé et avec un sourire lâche:


"Si tu es une bonne critique alors je vais devoir tout donner devant toi, prépare toi, je vais ruiner ta confiance en toi, te jouer un morceau écrit à l'encre de mon amour, t'ébranler jusque dans ton coeur, et ensuite je reconstruirai tout, oui c'est ce genre de morceau que je vais te jouer."


Avec un sourire il ajoute:

"Et puis il faut que je me dépêche de te jouer quelque chose qui te plaise, je ne compte pas rester debout toute la nuit si tu es là..."


Un peu de sous entendue, comme les choeurs dans un morceau, derrière la symphonie principale.

La brume de sa cigarette monte, suivie des première notes, légèrement saturées, comme retenue. Il plonge son regard dans celui de Kate, et plus que la musique c'est ce regard qui pourrait la perturbé. Puis il enchaîne, un solo rapide comme une course entre les ronces, puis un rythme plus lent, plus grave, battements de coeur. Il sourit, expression pleine de sens, énigme. Jeu, tendresse, passion ? Que cache ses lèvres, que cachent ses notes. Enfin sa voix s'élève, légèrement rendu rauque par la cigarette, mais il ne prononce pas de mots. Juste une litanie rock, qui fait vibrer la spectatrice. Quelques minutes, qui semble durées des heures, quelques secondes, une infinité ou un claquement de doigts. Puis dans un dernier mouvement de poignet il achève la musique, qui s'enfuit en quelques échos, avant de se taire, excepté dans les tréfonds de Kate. Seth laisse planer un instant un silence, comme si celui ci faisait partit du morceau, et il tire un dernière latte sur sa cigarette, avant de l'éteindre, comme il à achever le morceau.

Il pose sa guitare, puis se rapproche de la jeune femme. D'une voix cassée il lui demande:


"Alors très chère critique ?"

Il sait qu'il à donné son meilleur, même si il n'a pas improvisé de paroles, de peur qu'elles gâchent tout, il sait que Kate n'a pas put rester insensible à cette improvisation. Il ce rallume une cigarette en attendant les réactions de sa petite amie. Et aussi pour chasser le morceau, car les notes courent encore dans sa tête, il est encore présent le long des cordes, et si il ne s'en détache pas il ne pourra pas se donner entièrement à la jeune femme. Mais il est difficile de sortir d'une musique dans laquelle on à mit des sentiments brutes. Il secoue discrètement la tête, mais dans son regard le solo de guitare joue encore.

_________________
Spoiler:
 


« You are beautiful, you are the most
beautiful girl in the world.
You are my dream. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lie awake in bed at night   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lie awake in bed at night
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vox Lil' night Train (un ampli pour Arnaud)
» LATER THAT NIGHT...
» le nouveau single: "Up All Night"
» Trans-Siberian Orchestra/Beethoven's Last Night
» tonight's the night acetate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROCK'N'ADDICTION :: LOS ANGELES LODGING :: :: BEVERLY HILLS :: :: /GOLDFARB'S LOFT/-
Sauter vers: